Croissance similaire et baisse de l’inflation en 2012 en Grande-Bretagne

Les derniers chiffres publiés par la Banque d’Angleterre et différents organismes indépendants font état d’une révision de croissance à la baisse par rapport aux premières prévisions où la croissance anglaise devait avoisiner avec les 2%.  Sous l’effet de la crise de l’Euro, la croissance ne sera donc que très légèrement supérieure à celle de 2011 (autour des 1%) même si il est prévu que la croissance s’accélère à partir de la mi-2012 et plus encore à la fin de l’année.

Cette accélération de la croissance anglaise devrait d’ailleurs se montrer plus importante que dans d’autres pays d’Europe et notamment par rapport à la France où les rigidités sont plus fortes et les mesures contre la crise ont été plus limités et plus tardives. Les JO de 2012, très médiatisés, devrait également venir fortifier la croissance anglaise et bénéficier notamment à la ville de Londres.

En revanche, si les prévisions économiques ne sont pas au beau fixe, l’inflation devrait enfin passer sous la barre des 2% au cours de l’année 2012 et comme le voulait le gouvernement de David Cameron.

C’est ce que prédit la Banque d’Angleterre et il s’agit en l’occurrence d’une bonne nouvelle, notamment pour ceux qui envisagent un départ à Londres et dont le budget n’est pas très important.