Londres, petit Eldorado européen ?

Près de 400000 «Froggys» (petit surnom anglais pour les français) vivent à Londres. La plupart de ces frenchies sont jeunes (25–‐40ans) et la moitié d’entre eux exerce un emploi dans le secteur tertiaire. De plus en plus de français décident de partir à Londres pour tenter leur chance, car nombre d’entre eux considèrent la capitale anglaise comme un petit Eldorado pour échapper à la crise.

Malheureusement, la réalité est tout autre et la déception est bien souvent au rendez-vous…. En effet, trouver un emploi de qualité à Londres par ses propres moyens n’est pas une mince affaire. Beaucoup de candidats pour des postes pas toujours aussi nombreux, une bonne maîtrise de l’anglais et des expériences professionnelles sont souvent indispensables même si les employeurs londoniens demeurent ouverts et flexibles sur un certain nombre de ces points, pourvu que la motivation, mère de toutes les vertus pour les employeurs, soit bien présente.

Il est indéniable que le taux de chômage à Londres (7,9%) est moindre que celui de la France qui s’élève à 10,1%, mais trouver un emploi stable à Londres est tout de même plus compliqué qu’il n’y paraît, surtout lorsque la langue de Shakespeare n’est pas maitrisée.

Bien se préparer, être conscient de la réalité, et surtout être grandement motivé seront trois facteurs clés si vous souhaitez réussir à Londres !