Stage à Londres : statut et droits des stagiaires

Nous pouvons noter plusieurs différences concernant la réglementation des stages en Angleterre et en France.
Tout d’abord, il existe plusieurs types de stages à Londres:

  • En effet, l’internship program est souvent un stage facultatif de douze semaines.
  • Le work based-project est un stage intégré au cursus des étudiants.
  • Le sandwich program peut être comparé à une année de césure souvent proposée dans les écoles de commerce françaises. L’étudiant effectue un stage d’un an entre deux années universitaires.
  • Enfin, le Graduate internship est un stage destiné aux étudiants diplômés dont la durée est environs six à douze mois. Il peut être assimilé à un stage de pré-embauche.

 
Par ailleurs, la rémunération des stagiaires n’est pas obligatoire contrairement à la France (15% du plafond de la sécurité sociale dès deux mois de stage).
 
L’Angleterre possède trois statuts : Volunteer (volontaire) ; Worker (travailleur) et Employee (salarié).

  1. Les stagiaires sont généralement considérés comme des Volunteer/volontaires, soit effectuant un travail sans contrepartie financière. Ce statut offre la possibilité d’effectuer un stage hors cursus.
  2. Les travailleurs/ Worker doivent réaliser les tâches clairement énoncées dans le contrat moyennant une rémunération.
  3. Les salariés/Employee effectuent un travail pour l’entreprise moyennant rémunération. Cette catégorie est plus générale que les Worker.

 
Vos droits :

  1. Volunteer : compensation des frais engagés pour la réalisation du stage (transport, nourriture) + assurances relatives à la santé, l’hygiène et la sécurité.
  2. Worker : droits du volunteer + National Minimum Wage correspondant au système du SMIC français + la législation régi le temps de travail et repos régis par la loi.
  3. Employee : droit applicable à l’ensemble des salariés (cf. droit du travail anglais)